01 septembre 2012

Assainissement Liquide Au Nord d'Agadir : déclenché

Plage_imouran_1

Photos

Définition : 
Station d'épuration et usine de traitement d'eau potable. Quelle différence entre les deux ?

 

L'usine de traitement d'eau potable sert à produire l'eau que nous consommons. 
La station d'épuration, elle, traite les eaux usées, c'est-à-dire les "eaux sales" (issues de la vaisselle, de la lessive, des sanitaires) qui sont rejetées et collectées dans les égouts, et les "nettoie" avant de les évacuer vers le milieu naturel. 

 

Maline L'flouss :

127 MDH.

Société d’aménagement de la stationdeTaghazout : 50 MDH

Régie autonome multiservice d’Agadir : 37 MDH

Secrétariat d’État chargé de l’eau et de l’environnement : 30MDH

Ministère de l’Intérieur : 10 MDH

lancement de la 1ère tranche de la station de traitement : 80 MDH

Le reste a été respectivement dédié à l’installation du réseau d’assainissement des localités de Tamghart et d’Aourir (100 km linéaires), à l’achat de terrain de la station de relevage (400 m2) et de celle de traitement (2,5 ha), en plus de la réalisation des études afférentes au projet.

 

Intervenants :

A la base de l’étude de schéma directeur du nord dAgadir, la solution arrêtée consiste en un traitement local des effluents. Dans ce sens, une station d’épuration sera réalisée à la commune d’Aourir. L’emplacement du projet, qui s’étalera sur une superficie de 2,5 ha, a été identifié par une commission composée de la wilaya d’Agadir, le district Al Mohit, la commune rurale d’Aourir, l’Agence urbaine, la RAMSA, l’Agence du bassin hydraulique et l’architecte chargé de l’élaboration du plan d’aménagement du centre d’Aourir. Le terrain sélectionné se situe en effet à proximité de la mer, au site de Tamaouanza, appartenant à la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT). 

Le procédé consiste en une station d’épuration biologique, avec un niveau de traitement tertiaire constitué d’une filière eau, d’une filière boues et d’une filière odeur. 

 

AVANCEMENT  DU  PROJET :  

Le taux de branchement prévisible pour l’année 2013 est fixé à 95%. Actuellement, ce taux est égal à 90%. Pour ce qui des autres indicateurs afférents au réseau de distribution d’eau potable au centre d’Aourir et de Tamraght, le nombre des abonnés a atteint 5.200 foyers, avec un total de 4.192 branchements, des réserves de stockage de 3.000 m3 et un linéaire de réseau de 68 km.

 

Les Echos

 

Posté par Disembodied à 23:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Assainissement Liquide Au Nord d'Agadir : déclenché

Nouveau commentaire